www.athle.fr
Accueil
athlétic-club-bourg-pierrelatte (07-26)
Actualités
soigner une tendinite
Commentez cette actualité
5 Mars 2021 - BUREAU ACBP

Tendinite et protocole de Stanish: des douleurs pour soigner vos tendons !

Par Dr Stéphane Cascua le 18 décembre 2018

 

Tendinite et protocole de Stanish: des douleurs pour soigner vos tendons !

Le protocole de Stanish a été proposé par le médecin canadien Williams STANISH. Il a réalisé une étude de référence sur le traitement de tendinite et conclut ainsi son article: « Pas de douleur, pas de progrès »! A cette époque, il révolutionne la prise en charge de ces lésions! Quelles conséquences aujourd’hui pour le traitement de vos blessures?

Qu’est-ce que la tendinite?

Un tendon est une cordelette fibreuse reliant un os à un muscle. Il transmet la force de contraction de ce dernier et mobilise une articulation.

En cas d’activité physique intense et prolongée, il peut être victime de micro ruptures: c’est la tendinite. Puisque cette lésion fait suite à un surmenage, il a longtemps paru logique de considérer le repos comme un point clé du traitement.  Cette stratégie est encore trop souvent proposée. Elle constitue peut-être votre premier réflexe en cas de douleur ! Malheureusement, elle se révèle inefficace pour au moins deux raisons.

Premièrement,  si vous évitez les mouvements, la cicatrice qui se constitue ressemble à un magma fragile. Un peu comme une balafre sur la peau, les fibres sont enchevêtrées. Lors de la reprise du sport, la zone lésée va se déchirer à la manière d’une gerçure hivernale écartelée par votre sourire! STANISH avait compris avant les autres que les sollicitations mécaniques permettaient d’orienter les fibres dans l’axe des contraintes. Désormais, on dit qu’il faut « guider la cicatrisation » !

Assouplir les cicatrices fibreuses

Un second concept justifie l’inintérêt du repos dans le traitement de ces lésions.  Si vous souffrez de tendinite, c’est que votre tendon n’est pas suffisamment résistant pour encaisser vos charges de travail. Ce n’est donc pas en renonçant à la moindre activité que vous favoriserez son adaptation et son renforcement. Une comparaison avec le muscle peut vous aider à comprendre. En cas de courbatures, si vous vous reposez, vos douleurs finissent par disparaître dans la vie quotidienne. Mais, si vous abusez de la récupération, vous vous désentraînez ! Vos  courbatures réapparaîtront alors pour un effort plus modeste ! Le traitement des tendinites passent par un « réentraînement tissulaire » !

Des massages de votre tendinite pour vous faire mal !

En cas de micro ruptures tendineuses, une cicatrice fibreuse se constitue rapidement. Votre kinésithérapeute dispose alors d’une technique classique pour vous soigner ! Attention, je n’ai pas écrit pour vous soulager ! Dans un premier temps vous allez souffrir !

Le Massage Transversal Profond (MTP)

Le MTP ou « massage transversal profond » consiste à frotter le tendon perpendiculairement à son axe. En appuyant fortement avec son doigt, votre kinésithérapeute assouplit ainsi votre magma enchevêtré. L’endroit est facile à trouver: en effet, on perçoit souvent une petite tuméfaction et surtout c’est là où ça fait mal !

En théorie, la torture dure 2 à 3 minutes. Elle se programme tous les 2 jours et s’effectue une douzaine de fois. Dans les instants qui suivent, des étirements doux et une activité physique bien dosée permettent ainsi de réaligner les fibres dans l’axe des contraintes.

Les ultra-sons

Si votre prise en charge est très précoce, si les soins débutent avant  la constitution d’une cicatrice anarchique, des massages plus doux, parallèlement aux fibres sont plus opportuns. Un  appareil diffusant des ultra-sons se révèle aussi efficace à ce stade initial. Il masse en douceur les tissus et ne provoque pas de douleur. En revanche, il se montre inopérant dès que la lésion est moins souple.

Les ondes de choc

A l’inverse, beaucoup plus tardivement, quand la cicatrice fibreuse est très rigide et volumineuse, les « ondes de choc » sont comparables à des super MTP. Cette machine ressemble à un pistolet.  L’extrémité du canon se comporte comme un mini marteau piqueur qui percute votre tendon plusieurs centaines de fois par minute. A chaque séance, vous avez le droit à 2 ou 3000 coups ! Comme les MTP, c’est très douloureux ! Mais c’est pour la bonne cause ! Là encore, les étirements et les contractions musculaires sont les bienvenus dans les minutes et les jours qui suivent car ces activités permettent de mécaniser la cicatrice ! 

Protocole de Stanish: du freinage pour accélérer l’évolution !

Contraction excentrique

Lorsque vous courez ou vous sautez, vous amortissez chaque réception.  Les articulations du membre inférieur se fléchissent légèrement alors que vos muscles freinent le mouvement. Les structures osseuses vont dans un sens alors que les masses musculaires tirent dans l’autre. Les tendons situés entre les deux sont comme écartelées. On parle de contraction excentrique pour décrire ce processus de freinage. 

Les structures les plus sollicitées et parfois victimes de micro ruptures  sont le tendon d’Achille et le tendon rotulien. Ils sont respectivement accrochés au mollet et au quadriceps, le gros muscle situé à l’avant de la cuisse.  

Contraction concentrique

Vous l’avez compris ce n’est pas l’onde de choc de chaque impact au sol qui abîme le tendon du coureur mais le freinage de chaque foulée. A vélo, vous n’amortissez aucune réception, vous ne faîtes que pousser ! Vous ne réalisez que des contractions concentriques. L’os et le muscle vont dans le même sens. Les tendons se contentent de transmettre la force sans jamais être écartelé. Les contraintes mécaniques restent modérées. La tendinite d’Achille du cycliste n’existe pas ! Vous l’avez probablement constaté, quand vous souffrez de tendinite en courant, vous pouvez garder la forme en pédalant ! C’est possible et même recommandé !

VOTRE DOULEUR DISPARAIT A L’ECHAUFFEMENT. CONTINUEZ !

Protocole de Stanish: le traitement de la tendinite n’est pas le repos

STANISH a eut l’intelligence de concevoir la rééducation d’une tendinite comme un réentraînement tissulaire ! Il a prôné le travail excentrique ! Il n’a pas fait preuve d’hypocrisie. Si le sportif veut courir et sauter, il est impératif que son tendon retrouve progressivement les qualités inhérentes aux contraintes spécifiques de l’activité ! Ce mode de raisonnement  est omniprésent en médecine du sport. Le traitement n’est pas le repos. Ce dernier désadapte le tissu. Redevenu sédentaire, le sportif ne souffre plus, n’ont pas parce que la lésion est guérie mais parce qu’il ne l’a met plus en contrainte. Prudence néanmoins dans  les modalités de rééducation et dans le choix des sports d’entretien ! Dans ma tirade argumentaire, c’est glissé un mot très important ! Sauriez-vous le retrouver ? Il s’agit de « progressivement » ! 

La mécanisation de la cicatrice dans le protocole de Stanish

Loin de moi l’idée de vous prescrire systématiquement l’exercice consistant à étirer le tendon d’Achille en mettant le pied sur le bord d’une marche, remontez en poussant avec les deux pieds puis redescendre en ne sollicitant que le coté lésé ! Il s’agit d’un protocole de STANISH  mal assimilé et trop souvent rencontré !

Les critères de progressivité sont l’intensité de la contraction, l’amplitude du geste et sa vitesse. Le dernier paramètre est considéré comme le plus important. En effet, si le freinage est lent, les fibres ont le temps de s’aligner dans l’axe des contraintes, on parle de« mécanisation de la cicatrice ». Si le mouvement est rapide, elles vont se déchirer.

La poussée que vous exercez sur les pédales est peu contraignante pour le tendon. A vélo, faites du fractionné et des sorties longues. Gardez un peu de course pour gardez votre technique et « mécaniser » votre tendon

STANISH a d’ailleurs mis en place un protocole rigoureux. Ce protocole de Stanish comporte des exercices de freinage. Chaque exercice de freinage comporte 3 séries de 10 répétitions. La contrainte mécanique est trop importante si elle provoque une douleur lors de la première ou la seconde série. Elle est insuffisante si la troisième série ne vous fait pas mal ! Bref, il faut souffrir lors des dernières répétitions ! Le« No pain, No gain » est respecté 

Le protocole de Stanish pour la tendinite d’Achille invalidante

En pratique, en cas de tendinite d’Achille invalidante, il est possible de débuter la rééducation en position allongée. Votre kinésithérapeute met doucement en tension votre mollet en remontant manuellement votre pointe de pied vers votre visage.  Ensuite, il vous demande de vous opposer à ce mouvement.  Les derniers mouvements doivent être douloureux ! Petit à petit, il augmente la pression et l’amplitude. Vous pouvez  faire de même à votre domicile en utilisant  une ceinture pour ramener votre pied.

Progressivement, vous augmentez la sollicitation tendineuse. Vous passez debout, en appui sur vos deux jambes puis sur une jambe puis avec une charge sur les épaules. Puis, vous vous étirez à plat sur le sol puis sur le bord d’une marche. Vous allez de plus en plus vite. La vitesse maximum correspond au sautillement. On parle de contraction pliomètrique quand une contraction de freinage est suivie rapidement d’une contraction d’accélération ; cette dernière utilisant la restitution de l’énergie élastique accumulée au cours de la première.

Protocole de Stanish: les contraintes sont fonction des objectifs

Attention à doser les contraintes en fonction des objectifs ! Si vous avez 22 ans et que vous pratiquez le triple saut, il vous faudra valider des exercices très difficiles. Par exemple, des rebonds en contrebas  avec une charge sur le dos.  Si vous êtes un marathonien de 52 ans, il vous suffira d’enchaîner de nombreux sautillements sans douleurs. Restez prudent, le travail excentrique est une contrainte tissulaire ! Elle stimule l’adaptation ! C’est un entraînement tendineux ! Ce type de protocole répond finalement au schéma classique de décompensation/surcompensation : j’abîme pour mieux reconstruire ! Si vous en faites trop vous « surentraînez » votre tendon, le traitement de votre tendinite aggrave votre tendinite !

Du sport pour soigner votre tendinite!

Les techniques de rééducation ayant démontrée leur efficacité provoquent des douleurs ! Pourquoi faudrait-il absolument éviter d’avoir mal pendant le sport en période de traitement ? On peut considérer l’activité sportive comme un véritable entraînement tendineux

En pratique, si vous souffrez un peu à l’échauffement mais que la gêne disparaît en 5 à 10 minutes, continuez votre footing.  Si elle réapparaît après 1 heure, restez-en là. Si elle survient à 12 km/h, contentez de 11,5 ! Chez les pratiquants les plus aguerris, je propose même de tolérer une douleur modérée si tant est qu’elle ne modifie pas le geste, qu’elle ne provoque pas de boiterie. Toutes ces stratégies contribuent  à la« guider la cicatrisation », à « mécaniser la zone lésée » !

(Re) découvrez l’entraînement croisé

LA TROISIEME SERIE DOIT VOUS FAIRE MAL !

Ainsi, vous préserver vos aptitudes spécifiques à la course, notamment la tolérance musculaire à la contraction pliométrique. Vous  préservez le rendement de votre foulée. Vous ne ferez pas de courbatures lorsque vous renouerez avec votre programme habituel.  Puisque les séances longues ou rapides restent encore douloureuses, trichez ! Nagez !Pédalez ! Ramez ! Faites de l’elliptique ! Vous l’avez compris, les contractions sans freinage n’abîment pas les tendons. Le week-end, partez pour de grandes virées à vélo. Vos muscles apprendront à brûler des graissesvous ne prendrez plus le mur sur marathon ! Passez les bosses en danseuses, vous grimperez mieux lors de vos trails ! En semaine, fractionnez sur elliptique ou en ramant. L’utilisation des bras accroît la demande en oxygène, vous ferez progresser votre VO2max ! La sollicitation des abdos améliore votre gainagevotre foulée sera plus rentable ! Bref, découvrez l’entraînement croisé !

Les triathlètes et les études scientifiques nous montrent qu’il s’agit d’une stratégie efficace pour prévenir les blessures et leur récidive ! Les analyses physiologiques et biomécaniques, ainsi que la réalité du terrain, mettent en évidence que c’est une bonne méthode pour améliorer ses performances ! Peu à peu, votre tendinite va guérir ! Vous pourrez accélérez en courant. Vous renouerez avec les footings longs ! Mais restez raisonnable ! Gardez une place pour l’entraînement croisé ! En vous apportant ce concept, votre tendinite vous aura fait progresser !

Pas d’anti inflammatoire ! Pas de glace !

Les Massages Transversaux Profonds et les ondes de chocs agressent volontairement les tissus. Ils stimulent ainsi les processus de cicatrisation au sein la zone blessée dont l’évolution semblait s’essouffler. En recréant des microlésions, ces techniques réinitialisent donc les phénomènes inflammatoires qui constituent les premières étapes de la réparation tissulaire. Elles sont en effet à l’origine de mini saignements apportant des plaquettes et des cellules souches. Voilà qui permet la production d’une nouvelle structure tendineuse souple et solide. Vous comprenez désormais pourquoi, il ne faut pas prendre d’anti-inflammatoire à l’occasion de ces protocoles thérapeutiques, dont le protocole de Stanish. De la même façon, l’application de glace n’est pas recommandée puisque le froid ferme les vaisseaux et réduit l’activité biologique sous jacente.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
02/10 >
15/08 >
12/08 >
22/07 >
21/07 >
06/07 >
20/06 >
10/06 >
10/06 >
06/05 >
04/04 >
04/03 >
04/03 >
27/01 >
17/01 >
11/01 >
30/12 >
30/12 >
03/12 >
30/11 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
RÉSULTATS EXPRESS (Off.)
12/09/2021 : Orange, championnat Régionaux Masters PACA
Robert Derycke : 800m 2'34"44
5ème au classement général masters mais 1er M65

11/09/2021 : Montélimar, trail urbain au clair de lune 
Mario Muller termine 29ème au général et 8ème M1M

11/08/2021 : Alpes d'Huez
but de la course parcourir 800m et 250m de dénivelé +le plus de fois possible en 1h30 (descente en télécabine avec un temps neutralisé)
Pascal Amiel termine 2ème Master 3 et 22ème au scratch

18/07/2021 : Km vertical à Val d'Isère
Pascal Amiel :3ème Master3 3.100km avec 1000m de dénivelé + en 50'35"

04/07/2021 : Trail de Buis les Baronnies
Pascal Amiel 11ème au scratch sur la distance de 10km en 1h01'41" et 3ème Master 3

07/06/2021 : Championnats Drôme-Ardèche : MONTELIMAR
Bauchet-Denoyelle Ambre (benj): ht 1m20,
pds 5m94, 50m 8"7, 1000m 3'50"7 6
Triathlon 13ème 65pts.
Ghislain Emma (benj) : 50m 8"83, ht 1m05, pds 4m88.
Triathlon 28ème 39pts.
Jouin Camille (benj) : 50m 9"74, Lg 2m32, pds 3m59.
Triathlon 30ème 16pts.
Midena Circé (benj) : 50m 8"08, pds 6m52, lg 3m14, pds 6m52, 1000m 3'44"67.
Triathlon 16ème 63pts.
Midena Enola (benj) : 50m 8"22, 1000m 4'00"38, lg 3m04, pds 4m90.
Triathlon 25ème 47pts.
Relais Benjamine (benj): Ambre, Emma, Enola et Circé 4ème en 37"76 
Gigante Audrey (min): Lg 3m15, 80m 12"29, 120m 17"6.
Truillet Olivia (min) : 120m 18"2, ht 1m39 (3ème et médaille de bronze).
Santam Marie (cad) : 200m 34"44.
Leroy Mathilde (cad) : 200m 29"76
Guyon Charline (jun) : 100m 13"0, 200m 28"95..
Jamot Aline (jun) : 200m 29"80, 400m 67"0 (3ème et médaille de bronze).
Bouillot Nathan (benj) : 50m 8"55, 50m H 10"52, ht 1m10, TS 8m17, jav 13m61
Triathlon 19ème 51pts.
Trossevin Vincent (Min) : 1000m 3'32"89, ht 1m32. 
Keita Makan (cad) : 100m 11"64.
Derycke Robert (master) : 400m 69"1? 1500m 5'27"55 










01/03/2020: La Vivaroise by arob@se : Viviers : 10km  :
Sebastien Pouchain 4ème M1M en 43'34"
Robert Derycke 2ème M6M en 48'53"
Bruno Berlizot 5ème M5M en 53'23"
Eric Saltré 9ème M4M en 58'09"
Muriel Comoth 1ère M3F en 59'30"
Laurence Berlizot 2ème M5F en 1h01'18"
Yohanne Nodon 4ème M2F en 1h04'48"
Laurence Millon 5ème M3F en 1h06'07"
Agnès Casanova 2ème M5F en 1h15'18"

23/02/2020 : Trail du lac : ST Rémy de Prce : 
Pascal Amiel : 15km : 1h26'20" D+650m 
1er M3M ET 18ème/478 au scratch toutes catégories.

22/02/2020 : Championnat de France Masters : Nantes
800m : Robert Derycke 2ème et vice champion en 2'36"63.

21/02/2020 : Championnat de France Masters : Nantes 
 1500m : Robert Derycke 1er et champion de France en 5'28" catégorie M65, et 4ème sur 3000men 11'43"72.

15/02/2020 : Triathlon en salle : Valence
Olivia Truillet : 77pts
Esteban Dussouillez : 46pts
Timéo Fiorini : 42pts
Samuel Testud : 31pts
Matteo Feugier : 15pts

09/02/2020 : les foulées de l'Alauzène - Brouzet les Alès.
13 km : Magali Massaudet 1h04'58" 2ème M4F et 6ème féminine.

08/02/202 :Ribes 
Pascal Amiel 10km 46'25"

02/02/2020 : Venissieux 
Quentin Lepine : Javelot 30m18

02/02/2020: Eurre
Robert Derycke 7,5km 44'50"

26/01/2020 : La tricastine -St Paul 3 Châteaux 11km
Simon Desbonnet  4ème SE en 43'53" 4ème/26
Antoine Methot SE 44'52" 6ème/26
Jérémie Aubriot SE 45'25" 8ème/26
Mariot Muller M1M 47'36" 1er/15
Sébastien Pouchain M1M 49'33" 3ème/15
Robert Derycke M6M 54'52" 1er/4
Catherine Arsac M4F 1h04'34"4ème/5
Stéphanie Savinel M0F 1h14'11" 9ème/10
Bodil Nielsen M7F 1h20'10" 1ère/1

11/01/2020 : Lyon 
Aline Jamot : 200m 27"96 et 60m 8"80
Quentin Lepine : hauteur 1m70

05/01/2020 : Labastide de Virac -Trail de la galette
Pascal Amiel : 14km 1h06'25" 2ème M3 et 29ème au général

12/01/2020 : Championnat Drôme-Ardèche de Cross.
en Sénior 8km220: Simont Desbonnet 9ème et 29ème au classement Général, Antoine Methot 12ème et 32ème au général, Thibaut Sugier 13ème et 33ème au général, Jérémie Aubriot 18ème et 58ème au général
en Master : Robert Derycke 1er M6 et Jean-Claude Chalias 5ème M3.
en Cadet : Lenny Roels 17ème,.
en Minime M : Florian Philemon 31ème
en Minime F : Lisa Waterlot 17ème
en Benjamin : Esteban Dussouillez 19ème
en Poussine : Ambre Bauchet-Denoyelle 5ème
et Camille Jouin 21ème

11/01/2020 : Lyon : Championnat de Zone Vallée du Rhône.
Aline Jamot : 60m 8"80 (R4)et 200m 27"96 (R2)
Quentin Lepine : hauteur 1m70 (R5) 5ème
22/12/2019 : St Peray, les foulées de Noël
Robert Derycke 9km 38'55" 1er M6H 

21/12/2010 : Lyon : Meeting 01/69/73
Théo Escalier : 60m 8"10 -200m 25"55
Marie Santam : 60m 10"65" - 200m 38"82
Lou Gravier : 60m 9"34 - 200m 32"35
Charline Guyon : 60m 8"76 - 200m 29"66
Aline Jamot : 60m 8"75 - 200m 27"94
Quentin Lepine : Hauteur 1m65

15/12/2019 : Sommières 
Magali Massaudet 10km 52'24" 1ère M4F et 10ème F

15/12/2019 : Gigondas : Traversée des dentelles, la Gambade :
Béatrice Pouchain 11km en 1h22'00"
67 TCF ET 20ème M1F  

14/12/2019 : Tournon/Rhône : Champ.26/07 des lancers longs.
Javelot  : Lepine Quentin (CAM) 1er/3 37m64
Caroline Pedot (MAF) 15m04 1ere/1
Timéo Fiorini (BEM) 5ème/8 17m79
Alexis Le Calvez (ESM) 19m92 1er/2

07/12/2019 : Lyon  : Meeting Benjamins/Minimes.
Olivia Truillet (MF): 50m 7"59  Hauteur 1m36
et Longueur 3m74
Triathlon 70pts 35ème
Mathilde Leroy (MF) : 50m 8"15  poids 5m15 et Hauteur 1m04.
Triathlon : 35pts 104ème

Axel Gogercin-Silhol (MM) : 50m 7"77 
poids 6m60.

01/12/2019: Bagnols sur Cèze :
Olivier Renon : 8800m 38'07" 1er M4M

01/12/2019 / Valence : Cross du Valentin
Aline Jamot 1ère et championne Drôme Ardèche par équipe (avec 3athlètes de l'ASAD/UMS) sur le relais cross court.
Robert Derycke 40ème au classement général et 1er M6M

24/11/2019 : Tournon 10km
Aurélien Gachon 35'17"  9ème/104 S
Antoine Methot 36'25" 13ème/104 S
Olivier Renon 38'56"(qi)4ème/39 M4M
Mario Muller 39'32" 18ème/60 M1M
Robert Derycke 43'58"(qi) 1er/6 M6M
Bruno Proutière 47'04"20ème/39 M4M

11/11/2019 : Toulon : Trail poursuite du mémorial :
16kms en 1h33'34" 1er M3M et 13ème au scratch

10/11/2019 : St Paul 3 Châteaux : Trail des Truffières :
Augusta Diurna (12km)258 partant(e)s : 
Magali Massaudet 1h12'21" 2ème/8 M4F
Catherine Arsac 1h13'25" 3ème/8 M4F
Axelle Basset 1h26'28" 6ème/15 M2F
Claudine Germain 1h26'32" 5ème/8 M4F
Béatrice Pouchain 1h27'37" 9ème/16 M1F
Elodie Pouchain 1h31'30" 15ème/21 M0F
Sébastien Pouchain 57'11" 9ème/14 M1M
Robert Derycke 1h06'13" 1er/7 M6M
Bruno Berlizot 1h11'43" 6ème/16 M5M
Laurent Azema 1h30'14" 10ème/15 M4M
Eric Saltre 1h31'31" 11ème/15 M4M
Diurna Nocturne (12km) 69 partant(e)s : 
Stéphanie Savinel 1h24'49"2ème/3 M0F
La triple C (28km) 183 partant(e)s : 
Fabrice Basset 3h23'00" 7ème/18 M3M
Renaud Raffin 3h23'01"21ème/29 M1M
L'Antistia (20km) 189 partant(e)s : 
Aurélien Gachon 1h35'25" 3ème/37 S
Antoine Methot 1h39'51" 5ème/37 S
Philippe Lespinat 2h03'20" 9ème/17 M3M
Trail des Truffières(48km)181partant(e)s 
Loïc Baudou 5h19'48" 11ème/22 S
Challenge Augusta(24km)181partant(e)s
Mathieu Garcia 1h51'10" 3ème/6 M0M 

19/10/2019: La Chambérienne 
Marielle Combes 29ème V1F et 130ème F
en 1h17'32"

13/10/2019: trail de Nyons 
Béatrice Pouchain 12km en 1h31 et 21ème V1F/34, 68ème f/114

05/10/2019 : Lyon : 10kms 
 Laurence BERLIZOT : 53'42" 35ème VF2
Nathalie AUBERT : 1h00'03" 157ème VF2
Agnès CASANOVA :  1h07'56" 344 VF2

semi Marathon :

Bruno BERLIZOT : 1h49'33" 36ème VM3

Laurent AZEMA : 1h51'27" 402ème VM2

Muriel COMOTH : 1h53'57" 42ème VF2

Cathy ARSAC : 1h54'57" 46ème VF2

Marielle COMBES : 1h54'57" 145ème VF1

Eric SALTRE : 2h03'30" 743ème VM2

Aurélie RAFFIN : 2h11'13" 1010ème SF

Laurence MILLON : 2h17'33" 568ème VF1

Florence ESCOFFIER : 2h21'21" 624ème VF1

Marathon :

Philippe AUBERT : 5h09'53" 323ème VM2

Septembre 2019 : Venise :Championnat d'Europe Master 

Rober Derycke : 5ème en 5'20"54 (5'18"01 en série) il se classe 1er Français dans sa catégorie. 

800 m: 7ème en 2'40"89 (2'33"44 en série) et toujours 1er Français.
2000m steeple : 5ème en 8'22"40.

28/09/2019 : Venissieux : Tour automnal équip'Athlé.
Théo Escaclier (minime) : 50m (2ème) 6"83
Longueur : 5m47 (10ème)
Disque : 27m12 (8ème)
Triathlon : 87pts (R2)

Quentin Lepine (minime) : hauteur : 1m70 (2ème)
Javelot : 44m47 (1er)

Olivia Truillet (benjamine) : 50m 7"84 (7ème)
hauteur : 1m29 (4ème)
poids : 7m58 (5ème)
triathlon : 81pts (R4)

22/06/2019 : Equip'Athlé Luminy
Olivia Truillet : 50m 7''66 (+1,5)
hauteur 1m35 (2ème) et Poids 8m98 (3ème) 
Triathlon : 6ème avec 94pts 
Théo Escalier :50m  6''60(+2,98) 
longueur 5m37  disque 27m95 3ème
Triathlon : 12ème avec 92pts 
Quentin Lepine : 1000m 3'14''91 
hauteur 1m65 (2ème)
Javelot 42m40 (3ème)
Triathlon : 18ème avec 88pts 

16/06/2019 : Aix les Bains : Championnat Régional Minimes.
Quentin Lepine : javelot 41m90 2ème
Hauteur 1m62 9ème
Théo Escalier : 50m 6''71 (+1,6)
Longueur 5m75 (+1,4)
Disque 29m97 
Triathlon : 27ème avec 95pts.

08/06/2019 : Romans sur Isère : championnat de zone Vallée du Rhône individuels :
Aline Jamot : 400m en 64"55 
Maël Cevaer : disque 17m75
Ludovic Cevaer (Master) : 100m en 14"52
et 22m57 au javelot.

02/06/2019 : Romans : Les Pointes d'or
Olivia Truillet (BF)94pts : 50m 7'77''(-0,6) poids : 8m54, Hauteur : 1m40 (NR)
Axel Gogercin-Silhol (BM)81pts : 50m haies 8''85 (-1,0), poids 7m37, Triple-sauts 8m96.
Esteban Dussouillez (BM) 65pts : 1000m
Pierre-Elie Pagat-Lux (BM) 51pts : 50m 8''65 (-0,7), javelot 15m47, triple-sauts 7m78 (+2,2)
Florian Philemon (BM) 57pts : 1000m 3'41''04, poids 5m68, longueur 3m70.
Samuel Testud (BM) 34pts : 1000m 3'48''95, hauteur 1m08, poids 3m70.

Théo Escalier (MM) 94pts : 50m 6''81 (-2,3), longueur 5m91(+2,1), disque 28m86.
Mathis Bénaitier-Canac (MM) 71pts : 50m 6''80 (-2,3), longueur 4m61 (+0,9) 1000m 3'21''29.

02/06/2019 : St Egrève meeting 
Aline Jamot 400m 65''26

26/05/2019 : Montélimar championnat Drôme-Ardèche benjamins/minimes.
Benjamin(e)s :
Olivia Truillet (B): 
100m : 14"12 (+5,0)             1ère
Hauteur : 1m30                    2ème
1000m : 4'10"71                  7ème
Amalia Ramalho (B) :
50m : 8"94 (+3,1)
50m haies : 11"16 (+3,1)
Juliette Billebeau (M):
1000m :4'13"14                        4ème
Poids : 4m96
Triathlon : 45 pts                     24ème
Esteban Dussouillez (B):
1000m : 3'43"89                       6ème
Longueur : 3m46                      6ème
Poids : 6m06                            7ème
Triathlon : 56pts                       22ème
Axel Gogercin-Silhol (B) :
50m haies : 8"57                       3ème 
Longueur : 3m94 (+1,7)            3ème
Poids : 6m93                             2ème
Triathlon : 81pts                        7ème
Pierre-Elie Pagat-Lux (B) :
1000m : 3'49"70                         9ème
50m haies : 10"07 (+3,3)
Théo Escalier (M):
 50m : série 6"49 (+4,5)
finale  6"55 (+5,4)                        2ème
Longueur : 5m91 (+5,1)               3ème 
Disque : 30m66                           1er
Triathlon : 103pts                        2ème
Quentin Lepine (M) :
1000m : 3'29"54                          9ème
Hauteur : 1m65                            1er
Javelot : 40m07                            1er
Triathlon : 82pts                           6ème
Robert Derycke  : 2000m steeple 8'07"64
Eric Carou : 5000m 21'48"00        2ème VM

25/05/2019 : Trail des gorges de l'Ardèche 
11km :
Béatrice Pouchain 176ème/326 et 7ème V1F en 1h42'55"
23km :
Renaud Raffin : 52ème/363 et 52ème SM
en 2h57'58"
Loïc Boudou : 59ème et 59ème SM en 2h59'48"

25/05/2019 :Trail Urbain de Montélimar
11km : 850 participants 
Antoine Methot :  6ème et 3ème SM en 41'15" Podium
Mathieu Garcia : 10ème et 7ème SM en 42'15"
Olivier Renon : 41ème et 2ème V2M en 
46'40" Podium 
Muriel Comoth : 248ème et 7ème V2F en
58'27"
Mélanie Grégoire : 545ème et 87ème SF en 1h11'24"
Yohanne Nodon : 552ème et 37ème V1F en 1h11'59"
Florence Escoffier : 594ème et 47ème V1F en 1h14'11"
Elodie Pouchain : 628ème et 118ème SF en 1h15'50"
19/05/2019 : Montélimar Finale interclubs nationnal 1

12/05/2019 : trail des étangs 
Marielle Combes 8km 44'30" 9ème V1F et 29ème Féminine.

05/05/2019 : Mejannes-Le-Clap 
Trail des Avens 28kms en 2 courses (13 et 15km :
Marielle Combes :3h32'08" 10ème Master F/65 et 29ème Féminine/154

05/05/2019 : St Etienne Interclubs 1er tour : équipe 1
Aline Jamot  800m 2'37"57

04/05/2019 : Grenoble interclubs 1er tour : équipe 2
Tom Burnet-Dumaz (Cadet) : longueur 4m80
100m : 13"44
Maël Cevaer (Cadet)  Longueur 4m45
disque de 1kg5 19m81
Lisa Garagnon (Junior)200m 29"47
Lila Terrasse (Cadette)  poids 4kg 4m97
100m 16"82
Charline Guyon (Cadette) 200m 32"96 et poids 4kg 5m44 
Ludovic Cevaer (master) longueur 4m45
javelot 24m05

27/04/2019: Diagonale des Dentelles- Gigondas :
René Rabbe  4h16'54"
Chantal Condomine  4h30'05"

27/04/2019 : meeting  à Romans sur Isère 
2000m steeple Robert Derycke 8'25"64 

24/04/2019 : Monaco 
Aline Jamot 800m 2'35"33

14/04/2019 : Trail de Buis les Baronnies 
10kms Beatrice Pouchain 1h42'06"
156ème/252 et 15ème V1F
Eric Saltré 1h44'11"169ème/252 et 10ème V2M

23kms : Farbice Foi 2h1102" 174ème/785 toutes catégories
Loïc Baudou 2h23'55" 271ème/785 toutes catégories
Bruno Proutière 2h58'36" 575ème/785 toutes catégorie
René Rabbe 3h11'12" 668ème/785 et 83ème V2M
Chantal Condomine 3h51'45" 769/785

42kms: Simon Desbonnet 4h37'28" 110ème/508 toutes catégories


14/04/2019 : Marathon de Paris
Antoine Methot : 2h58'58" (sénior) 776ème/15357
Mathieu Garcia : 3h06'19" (sénior) 1189ème/15357
Jérémie Aubriot : 3h23'03"(sénior)2634ème/15357
Renaud Raffin : 3h37'03"(sénior) 4617ème/15357
Muriel Comoth : 4h02'25" (v2) 310ème/1991
Philippe Aubert : 4h32'54" (V2) 4775ème/6589
Catherine Arsac : 4h32'55" (v2) 937ème/1991
au total plus de 49000 coureurs participaient à ce marathon.

07/04/2019 : Romans 
Meeting Triathlon Benjamins/Minimes
Théo Escalier : 50m 6"56
Longueur 5m46
Disque 31m14
triathlon 94pts 3ème Minime.
Mathis Bénétier-Canac 
50m 6"93
Longueur 4m68
Poids 7m48
Triathlon 68 points 6ème Minime


31/03/2019 : Aix les Bains 
10kms : Marielle Combes 48'54" 

30/03/2019 : TORUN (POLOGNE) Championnat du monde Masters.
Robert Derycke  4ème  sur 800m en 2'29"79  
6ème sur 3000m en 11'16" 
8ème sur 1500m en 5'10"

17/03/2019 : CLANSAYES /
19kms : Simon Desbonnet 3ème e1h35'02" - Fabrice Foi 2ème V1 et 7ème au général en 1h38'29" - Bruno Proutière 69ème en 2h13'36"

12 km : Jérémie Aubriot 3ème Sénior en 55'23" - Anaïs Gachon 2ème Sénior en 57'27" - Renaud Raffin 27ème en 59'12" - Alain Coppola 52ème en 1h09'08" - Albin Gomes Da Silva 89ème  en 1h20'39" - Yohanne Nodon 90ème en 1h20'39" - Florence Escoffier 124ème en 1h28'0n2" 



9-12-2018 : CAVAILLON :
16kms : Catherine Arsac 1h58'19"
 Laurent Azema 1h54'33"
Muriel Commoth  1h58'18"
            
2-12-2018 : BAGNOLS SUR CEZE :
Cross : 8 participants

25-11-2018 : TOURNON SUR RHONE
10kms : 8 participants 
Résultats dans la colonne de gauche sur la page d'accueil du site dans l'onglet TOUTES LES PERFS - SAISON 2018

18-11-2018 : MONTELIMAR : Cross des nougats : 17 participants

11-11-2018 : ST PAUL 3 CHATEAUX : trail des truffières :
12kms : Axel Basset : 113ème/259 9ème Mater F 1h21'19" - Béatrice Pouchain : 183/259 1h29'50" - Mélanie Grégoire : 202/259 1h32'15".
20kms : Fabrice Foi : 12ème/241 2ème Master M 1h46'02" - Bruno Raffin : 40/241 1h57'15"



15/07 MONTGENEVRE : Champ.France Trail Court TC :
Pascal Amiel : 68ème V2M en 2h56'14"

16 et 17/06 ANGERS : Champ.France Masters
Robert Deryck : 800m 2'27"99 (5ème)
2000m steeple en 7'46"31 (1er)
1500m en 5'16"44 (5ème)

10-06-18 MOULINS (01) : Champ.Aura Minimes
Théo Escalier : Javelot 31m46 - Disque 27m12

09-06-18 MONTELIMAR : Champ.26/07
Lisa Garagnon 200m 28"64
Debourd Ewan : 100m 13"62 - Marteau 13m87 - Longueur 4m69

03-06-18 ARRENS MARSOUS (65) France Elite de course en montagne :
Pascal Amiel 9e V2 /26 : 1h26'03" 11km400 et 900m+

03-06-18 TOURNON : Champ.26/07 Benjamins/Minimes
Mathis Bénaitier-Canac triathlon 87pts (4ème)

02-06-18 THUEYTS : Trail de la chaussée des géants : Béatrice Pouchain 10km 1h25'25"
Alphonse Novais 20km 2h32"47
Fabrice Foi 51km 7h03'38"

26-05-18 MONTELIMAR : Champ.26/07 Benjamins/minimes
Gouville Lucie 58pts - Pignoux Jade 52pts - Jamot Aline 63pts - Lauzier Emeline -
Bénétier-Canac Mathis 89pts - Escalier Théo 81pts - Gougne Adrien 70pts -

08-04-18 CAVAILLON : Semi-Marathon Antoine Methot 1h22'55",Jérémie Aubriot 1h24'50", Mathieu Garcia 1h29'00", Olivier Renon 1h30'00"(QF), Renaud Raffin 1h39'16",Muriel Comoth 1h53'16", Bruno Berlizot 1h53'40", Eric Saltré 1h54'15", Bruno Proutière 1h55'20", Marielle Combes 1h56'22", Albin Gomes Da Silva 2h11'24, Nathalie Aubert 2h16'29" et Yohanne Nodon 2h16'29".

08-04-18 CAVAILLON : 10km Eric Carou 44'55", Laurence Berlizot 54'01", Brigitte Enjolras 57'13"

07-04-18 ROMANS : Meeting d'ouverture Triathlon :Mathis Bénaitier-Canac 83pts(BM), Aline Jamot 65pts (MF), Olivia Truillet 62pts(BF), Quentin Lépine 59pts(MM),Maël Cevaer 45pts(MM), Maëlle Le Bohec 44pts(MF), Elina Lauzier 34pts (MF) Lila Terrasse 19pts(MF)

18-03-18 10 MARSEILLE: 10km route : Anaïs GACHON 45'55'' R2

18-03-18 MARSEILLE 1/2 marathon : Marie CORON 2h38'19'' D8

18-03-18 PARIS Trail 30 km Antoine METHOT 2h26'12'' (63e / 2613)

11-03-18 LYON Ch.26/07 Benjamins/Minimes Maël CEVAER 30 pts, Théo ESCALIER 69 pts, Olivia TRUILLET 1ère hauteur/1m23, 7''81/50m

04-03-18 LYON Triathlon salle : Adrien GOUGNE 66 pts, Théo ESCALIER 65 pts, Quentin LEPINE 46 pts, 

04-02-18 MONTANAY Trail givré : Pascal AMIEL 23km 1h50'07'' (14eV2 / 117)

27-01-18 VALENCE  Ch.26/07 triathlon en salle : Lucie GOUVILLE 51 pts, Aline JAMOT 53 pts, Elina LAUZIER 31 pts, Océane MAURIN 42 pts, Lila TERRASSE 37 pts,Mathis BENAITIER-CANAC 74 pts, Théo ESCALIER 59 pts, Antonin FRANCIA 22pts

13-01-18 TOURNON Ch 26/07 lancers longs : Champions : Théo ESCALIER (M) Javelot 29m01  Disque 24m57 - Lucie GOUVILLE (M) Disque 16m17

06-01-18 LYON Meeting Loire-Drôme-Ardèche : Lisa GARAGNON (J) 60m/salle 8''79 200m/28''86 (R4)

********************************

 


Les Espaces