www.athle.fr
Accueil
athlétic-club-bourg-pierrelatte (07-26)
Actualités
soigner une tendinite
Commentez cette actualité
5 Mars 2021 - BUREAU ACBP

Tendinite et protocole de Stanish: des douleurs pour soigner vos tendons !

Par Dr Stéphane Cascua le 18 décembre 2018

 

Tendinite et protocole de Stanish: des douleurs pour soigner vos tendons !

Le protocole de Stanish a été proposé par le médecin canadien Williams STANISH. Il a réalisé une étude de référence sur le traitement de tendinite et conclut ainsi son article: « Pas de douleur, pas de progrès »! A cette époque, il révolutionne la prise en charge de ces lésions! Quelles conséquences aujourd’hui pour le traitement de vos blessures?

Qu’est-ce que la tendinite?

Un tendon est une cordelette fibreuse reliant un os à un muscle. Il transmet la force de contraction de ce dernier et mobilise une articulation.

En cas d’activité physique intense et prolongée, il peut être victime de micro ruptures: c’est la tendinite. Puisque cette lésion fait suite à un surmenage, il a longtemps paru logique de considérer le repos comme un point clé du traitement.  Cette stratégie est encore trop souvent proposée. Elle constitue peut-être votre premier réflexe en cas de douleur ! Malheureusement, elle se révèle inefficace pour au moins deux raisons.

Premièrement,  si vous évitez les mouvements, la cicatrice qui se constitue ressemble à un magma fragile. Un peu comme une balafre sur la peau, les fibres sont enchevêtrées. Lors de la reprise du sport, la zone lésée va se déchirer à la manière d’une gerçure hivernale écartelée par votre sourire! STANISH avait compris avant les autres que les sollicitations mécaniques permettaient d’orienter les fibres dans l’axe des contraintes. Désormais, on dit qu’il faut « guider la cicatrisation » !

Assouplir les cicatrices fibreuses

Un second concept justifie l’inintérêt du repos dans le traitement de ces lésions.  Si vous souffrez de tendinite, c’est que votre tendon n’est pas suffisamment résistant pour encaisser vos charges de travail. Ce n’est donc pas en renonçant à la moindre activité que vous favoriserez son adaptation et son renforcement. Une comparaison avec le muscle peut vous aider à comprendre. En cas de courbatures, si vous vous reposez, vos douleurs finissent par disparaître dans la vie quotidienne. Mais, si vous abusez de la récupération, vous vous désentraînez ! Vos  courbatures réapparaîtront alors pour un effort plus modeste ! Le traitement des tendinites passent par un « réentraînement tissulaire » !

Des massages de votre tendinite pour vous faire mal !

En cas de micro ruptures tendineuses, une cicatrice fibreuse se constitue rapidement. Votre kinésithérapeute dispose alors d’une technique classique pour vous soigner ! Attention, je n’ai pas écrit pour vous soulager ! Dans un premier temps vous allez souffrir !

Le Massage Transversal Profond (MTP)

Le MTP ou « massage transversal profond » consiste à frotter le tendon perpendiculairement à son axe. En appuyant fortement avec son doigt, votre kinésithérapeute assouplit ainsi votre magma enchevêtré. L’endroit est facile à trouver: en effet, on perçoit souvent une petite tuméfaction et surtout c’est là où ça fait mal !

En théorie, la torture dure 2 à 3 minutes. Elle se programme tous les 2 jours et s’effectue une douzaine de fois. Dans les instants qui suivent, des étirements doux et une activité physique bien dosée permettent ainsi de réaligner les fibres dans l’axe des contraintes.

Les ultra-sons

Si votre prise en charge est très précoce, si les soins débutent avant  la constitution d’une cicatrice anarchique, des massages plus doux, parallèlement aux fibres sont plus opportuns. Un  appareil diffusant des ultra-sons se révèle aussi efficace à ce stade initial. Il masse en douceur les tissus et ne provoque pas de douleur. En revanche, il se montre inopérant dès que la lésion est moins souple.

Les ondes de choc

A l’inverse, beaucoup plus tardivement, quand la cicatrice fibreuse est très rigide et volumineuse, les « ondes de choc » sont comparables à des super MTP. Cette machine ressemble à un pistolet.  L’extrémité du canon se comporte comme un mini marteau piqueur qui percute votre tendon plusieurs centaines de fois par minute. A chaque séance, vous avez le droit à 2 ou 3000 coups ! Comme les MTP, c’est très douloureux ! Mais c’est pour la bonne cause ! Là encore, les étirements et les contractions musculaires sont les bienvenus dans les minutes et les jours qui suivent car ces activités permettent de mécaniser la cicatrice ! 

Protocole de Stanish: du freinage pour accélérer l’évolution !

Contraction excentrique

Lorsque vous courez ou vous sautez, vous amortissez chaque réception.  Les articulations du membre inférieur se fléchissent légèrement alors que vos muscles freinent le mouvement. Les structures osseuses vont dans un sens alors que les masses musculaires tirent dans l’autre. Les tendons situés entre les deux sont comme écartelées. On parle de contraction excentrique pour décrire ce processus de freinage. 

Les structures les plus sollicitées et parfois victimes de micro ruptures  sont le tendon d’Achille et le tendon rotulien. Ils sont respectivement accrochés au mollet et au quadriceps, le gros muscle situé à l’avant de la cuisse.  

Contraction concentrique

Vous l’avez compris ce n’est pas l’onde de choc de chaque impact au sol qui abîme le tendon du coureur mais le freinage de chaque foulée. A vélo, vous n’amortissez aucune réception, vous ne faîtes que pousser ! Vous ne réalisez que des contractions concentriques. L’os et le muscle vont dans le même sens. Les tendons se contentent de transmettre la force sans jamais être écartelé. Les contraintes mécaniques restent modérées. La tendinite d’Achille du cycliste n’existe pas ! Vous l’avez probablement constaté, quand vous souffrez de tendinite en courant, vous pouvez garder la forme en pédalant ! C’est possible et même recommandé !

VOTRE DOULEUR DISPARAIT A L’ECHAUFFEMENT. CONTINUEZ !

Protocole de Stanish: le traitement de la tendinite n’est pas le repos

STANISH a eut l’intelligence de concevoir la rééducation d’une tendinite comme un réentraînement tissulaire ! Il a prôné le travail excentrique ! Il n’a pas fait preuve d’hypocrisie. Si le sportif veut courir et sauter, il est impératif que son tendon retrouve progressivement les qualités inhérentes aux contraintes spécifiques de l’activité ! Ce mode de raisonnement  est omniprésent en médecine du sport. Le traitement n’est pas le repos. Ce dernier désadapte le tissu. Redevenu sédentaire, le sportif ne souffre plus, n’ont pas parce que la lésion est guérie mais parce qu’il ne l’a met plus en contrainte. Prudence néanmoins dans  les modalités de rééducation et dans le choix des sports d’entretien ! Dans ma tirade argumentaire, c’est glissé un mot très important ! Sauriez-vous le retrouver ? Il s’agit de « progressivement » ! 

La mécanisation de la cicatrice dans le protocole de Stanish

Loin de moi l’idée de vous prescrire systématiquement l’exercice consistant à étirer le tendon d’Achille en mettant le pied sur le bord d’une marche, remontez en poussant avec les deux pieds puis redescendre en ne sollicitant que le coté lésé ! Il s’agit d’un protocole de STANISH  mal assimilé et trop souvent rencontré !

Les critères de progressivité sont l’intensité de la contraction, l’amplitude du geste et sa vitesse. Le dernier paramètre est considéré comme le plus important. En effet, si le freinage est lent, les fibres ont le temps de s’aligner dans l’axe des contraintes, on parle de« mécanisation de la cicatrice ». Si le mouvement est rapide, elles vont se déchirer.

La poussée que vous exercez sur les pédales est peu contraignante pour le tendon. A vélo, faites du fractionné et des sorties longues. Gardez un peu de course pour gardez votre technique et « mécaniser » votre tendon

STANISH a d’ailleurs mis en place un protocole rigoureux. Ce protocole de Stanish comporte des exercices de freinage. Chaque exercice de freinage comporte 3 séries de 10 répétitions. La contrainte mécanique est trop importante si elle provoque une douleur lors de la première ou la seconde série. Elle est insuffisante si la troisième série ne vous fait pas mal ! Bref, il faut souffrir lors des dernières répétitions ! Le« No pain, No gain » est respecté 

Le protocole de Stanish pour la tendinite d’Achille invalidante

En pratique, en cas de tendinite d’Achille invalidante, il est possible de débuter la rééducation en position allongée. Votre kinésithérapeute met doucement en tension votre mollet en remontant manuellement votre pointe de pied vers votre visage.  Ensuite, il vous demande de vous opposer à ce mouvement.  Les derniers mouvements doivent être douloureux ! Petit à petit, il augmente la pression et l’amplitude. Vous pouvez  faire de même à votre domicile en utilisant  une ceinture pour ramener votre pied.

Progressivement, vous augmentez la sollicitation tendineuse. Vous passez debout, en appui sur vos deux jambes puis sur une jambe puis avec une charge sur les épaules. Puis, vous vous étirez à plat sur le sol puis sur le bord d’une marche. Vous allez de plus en plus vite. La vitesse maximum correspond au sautillement. On parle de contraction pliomètrique quand une contraction de freinage est suivie rapidement d’une contraction d’accélération ; cette dernière utilisant la restitution de l’énergie élastique accumulée au cours de la première.

Protocole de Stanish: les contraintes sont fonction des objectifs

Attention à doser les contraintes en fonction des objectifs ! Si vous avez 22 ans et que vous pratiquez le triple saut, il vous faudra valider des exercices très difficiles. Par exemple, des rebonds en contrebas  avec une charge sur le dos.  Si vous êtes un marathonien de 52 ans, il vous suffira d’enchaîner de nombreux sautillements sans douleurs. Restez prudent, le travail excentrique est une contrainte tissulaire ! Elle stimule l’adaptation ! C’est un entraînement tendineux ! Ce type de protocole répond finalement au schéma classique de décompensation/surcompensation : j’abîme pour mieux reconstruire ! Si vous en faites trop vous « surentraînez » votre tendon, le traitement de votre tendinite aggrave votre tendinite !

Du sport pour soigner votre tendinite!

Les techniques de rééducation ayant démontrée leur efficacité provoquent des douleurs ! Pourquoi faudrait-il absolument éviter d’avoir mal pendant le sport en période de traitement ? On peut considérer l’activité sportive comme un véritable entraînement tendineux

En pratique, si vous souffrez un peu à l’échauffement mais que la gêne disparaît en 5 à 10 minutes, continuez votre footing.  Si elle réapparaît après 1 heure, restez-en là. Si elle survient à 12 km/h, contentez de 11,5 ! Chez les pratiquants les plus aguerris, je propose même de tolérer une douleur modérée si tant est qu’elle ne modifie pas le geste, qu’elle ne provoque pas de boiterie. Toutes ces stratégies contribuent  à la« guider la cicatrisation », à « mécaniser la zone lésée » !

(Re) découvrez l’entraînement croisé

LA TROISIEME SERIE DOIT VOUS FAIRE MAL !

Ainsi, vous préserver vos aptitudes spécifiques à la course, notamment la tolérance musculaire à la contraction pliométrique. Vous  préservez le rendement de votre foulée. Vous ne ferez pas de courbatures lorsque vous renouerez avec votre programme habituel.  Puisque les séances longues ou rapides restent encore douloureuses, trichez ! Nagez !Pédalez ! Ramez ! Faites de l’elliptique ! Vous l’avez compris, les contractions sans freinage n’abîment pas les tendons. Le week-end, partez pour de grandes virées à vélo. Vos muscles apprendront à brûler des graissesvous ne prendrez plus le mur sur marathon ! Passez les bosses en danseuses, vous grimperez mieux lors de vos trails ! En semaine, fractionnez sur elliptique ou en ramant. L’utilisation des bras accroît la demande en oxygène, vous ferez progresser votre VO2max ! La sollicitation des abdos améliore votre gainagevotre foulée sera plus rentable ! Bref, découvrez l’entraînement croisé !

Les triathlètes et les études scientifiques nous montrent qu’il s’agit d’une stratégie efficace pour prévenir les blessures et leur récidive ! Les analyses physiologiques et biomécaniques, ainsi que la réalité du terrain, mettent en évidence que c’est une bonne méthode pour améliorer ses performances ! Peu à peu, votre tendinite va guérir ! Vous pourrez accélérez en courant. Vous renouerez avec les footings longs ! Mais restez raisonnable ! Gardez une place pour l’entraînement croisé ! En vous apportant ce concept, votre tendinite vous aura fait progresser !

Pas d’anti inflammatoire ! Pas de glace !

Les Massages Transversaux Profonds et les ondes de chocs agressent volontairement les tissus. Ils stimulent ainsi les processus de cicatrisation au sein la zone blessée dont l’évolution semblait s’essouffler. En recréant des microlésions, ces techniques réinitialisent donc les phénomènes inflammatoires qui constituent les premières étapes de la réparation tissulaire. Elles sont en effet à l’origine de mini saignements apportant des plaquettes et des cellules souches. Voilà qui permet la production d’une nouvelle structure tendineuse souple et solide. Vous comprenez désormais pourquoi, il ne faut pas prendre d’anti-inflammatoire à l’occasion de ces protocoles thérapeutiques, dont le protocole de Stanish. De la même façon, l’application de glace n’est pas recommandée puisque le froid ferme les vaisseaux et réduit l’activité biologique sous jacente.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
23/06 >
23/06 >
17/06 >
28/05 >
24/05 >
23/05 >
10/05 >
06/04 >
20/03 >
13/03 >
12/02 >
11/02 >
05/01 >
01/01 >
24/12 >
22/12 >
20/12 >
09/12 >
21/11 >
14/11 >
SOUVENIR

 

RÉSULTATS EXPRESS (Off.)
18 et 19/06/2022 : Championnat de France Master à Chateauroux 
Robert Derycke (M65) : 
2000m steeple : 8'50"53 2ème
800m : 2'43"78 3ème

12/06/2022 : Trail des balcons de la Drôme à Piegros la Clastre 
14km : Faraon Fanny  1h45'10"
43ème au CG et 5ème SF

04/06/2022 : Meeting d'Alès
Olivia Truillet (CF) :
 Hauteur 1m40 2ème (Rég 5) 
Poids 3kg : 8m37 (Dép 2) 
200m : 29"21 (Rég 4)
Mathilde Leroy (CF)
Poids (3kg) : 5m90 (D7)
800m : 2'45"92 (R6)
Marie Santam (JF)
100m : 15"75 (D5)
200m : 34"54 (D8)
Poids 4kg : 5m11 (D8)
Audrey Gigante (CF)
200m : 35"40 (D8)
Longueur : 3m64(D5)
Magali Léone (CF) : 
800m : 2'26"82 (Inter-Rég 4)
Vincent Trossevin (CM)
800m : 2'33"49 (D7)
Robin Acloque (CM)
800m : 2'33"99 (D7)

04/06/2022 : Trail Urbain du Patrimoine St Paul 3 Chtx :
9km 
Anaïs Gachon SF : 40'43" 38ème au classement Général et 1ère SF
Muriel Ciavatti : 40'58" 39ème au CG et 1ère M4F
Sophie Vanthier : 49'53" 81ème au CG et 1ère M3F

05/06/2022 Trail de Thueyts
10kms :
Bruno Berlizot : 1h13'58" 2ème M6H
Axelle Basset : 1h15'49" 1ère M3F
Fanny Faraon : 1h15'57" 3ème SF
Cathy Arsac : 1h16'54" 1ère M4F
Eric Saltré : 1h23'20"  3ème M5H
Laurent  Azema : 1h37'25" 12ème M4H
Florence Bonnard : 1h37'25" 7ème M3F
20kms :
Fabrice Basset : 2h28'04" 10ème M3H
Trail Urbain 
Sophie Vanthier : 49'52" 1ère M3F

28/05/2022 : Trail des gorges de l'Ardèche. St Martin d'Ardèche
Muriel Ciavatti : 1h09'09" 41ème au Classement général et 1ère M4 
Béatrice Pouchain : 1h29'36" 133ème au CG et 6 M1
Cécile Vabre : 1h33'15" 151ème au CG et 11ème M1

28/05/2022 : Kid's Athlé Montélimar.
1 équipe Eveil : 2ème
1 équipe Poussin : 1ère

22/05/2022 : Interclubs N1B poule D à Montélimar
Olivia Truillet : Hauteur 1m45 (R3)
Magali Léone : 1500 m 5'10"23 (R2)

22/05/2022 : Trail de Laudun
Le centurion 10km700
Antoine Methot  50'24" 3ème au CG et 2ème M0M
Anaïs Gachon 2ème Féminine et 1ère SF en 1h03'27"

21/05/2022 : Scaptrail Urbain de Montélimar 
Murielle Cartal : 57'15" 2ème M4F et 16ème Féminine, 122ème au CG.
Muriel Cartal : 55'06" 1ère M4F e 8ème féminine, 88ème au CG

15/05/2022 : Trail des nounours à  Montjoyer 
26000m : Renaud Raffin 18ème au Classement Général et 5ème M1M en 2h26'41"
15000m : Antoine Methot 3ème au CG et 1er M0M en 1h10'16"
Catherine Arsac 58ème au CG en 1h49'01"
Philippe Aubert 77ème au CG en 1h57'15"
7000m : Robert Derycke 11ème au CG et 1er M6M en 42'11"

14/05/2022 : kid's Athlé à Privas :
1 équipe Eveil Athlétique :
Louane, Coline, Léa et Wassim
qui termine 4ème
1 équipe Poussine : Chloë, Emy Gaspard, Jassim, Eléna qui termine 7ème.

08/05/2022 : Trail des Avens à Menéjean Le Clap (30)
Sandrine Richard 15 km :  
1ère master  - 50 ans, 2ème féminine au scratch et 12ème au classement général  en 1h40
Didier Roux 15km en 1h56 
13ème -de 60ans et   49ème/386 au scratch 

01/05/2022 : Nïmes 1/2 marathon 
Anaïs Gachon : 1h38'18" (R4 12pts)
Muriel Ciavatti : 1h39'51" (R5 11pts)

30/04/2022 : Grenoble 
Santam Marie : 100m 15"77 (D8)
                       200m 35"88 (D5)

01/05/2022 : Tour qualificatif équip'athlé  benjamins/minimes à MONTELIMAR
Truillet Romane (BF)
50m :  7"79 (vent +4.7m/s) 29pts
Longueur : 3m36 (vt +3.8) 19pts

Ghislain Emma :
50m : 8"36 (vt +3.4) 19pts
Hauteur : 1m15   21pts 

Bauchet-Denoyelle Ambre 
1000m : 3'46"72 (1ère) 18pts
Hauteur : 1m28  29pts  3ème



17/04/2022 : Trail de BUIS LES BARONNIES
20KMS Avec 1000m de denivelé positif 
Chantal Condamine : 3h19'24" 320ème/437 au classement scratch
42kms avec 2000m de denivelé positif 
René Rabbe :7h34'24" 247ème sur 250 au classement scratch

03/04/2022 : Trail des 5 calanques à ENSUES LA REDONNE
Sandrine Richard 15km en 
1h37'27" 1ère Master 2
Didier Roux  15km en 1h50'16"
8ème M4

03/04/2022 : Semi Marathon de Cavaillon.
Bruno Berlizot (D7 2pts) : 1h52'39" 
100ème au classement général et 6ème master M

20/03/2022 : Veyras  13000m Solo de la comballe 
1ère : Ciavatti Muriel  1h132'05"

19 et 20/03/2022 : Metz Championnat de France :
Robert Derycke (D8) : 3ème du 800m en 2'44"
4ème du 1500m en 5'41
5ème du 3000m en 12'26"

06/03/2022 : Viviers - la vivaroise by Aro@se 10km
Master 0 F :
3ème : Céline Clavel 56'55"
Master 1 F :
7ème : Cécile Vabre 1h05'37" 
Master 3 F : 
3ème : Patricia Castano 58'14"
Master 4 F :
 1ère : Muriel Ciavatti 48'23"
2ème : Catherine Arsac 51'47"
3ème : Muriel Comoth 55'37"
Mater 1 M :
8ème  Frédéric Saillard 47'18"
Master 2 M :
8ème : Stéphane Marcellin 50'57"
Master 3 M :
7ème : Ludovic Cevaer 53'58"
Master 4 M :
8ème : Philippe Aubert 58'17"
11ème : Laurent Azema 1h05'37"
Master 5 M : 
4ème : Eric Saltré 1h05'38"
Master 6 M :
3ème : Bruno Berlizot 53'43"


19/12/2021 : Lyon championnat Drôme-Ardèche d'athlétisme (salle Diagana)
Olivia Truillet (CF) : 3ème au saut en hauteur avec 1m44 et 3ème du 60m.
Romane Truillet (BF) : 50m en 8"15, 3m32 en Lg et 6m15  au pds
60pts au Triathlon
Maëlys Wienhoeft(BF) 9"16 au 50m, 3m04 en Lg et 5m16 au pds 
40pts au triathlon
Antonin Cornuel (BM) : 11"02 au 50m Haies, 3m34 en Lg et 4m44 au pds.
44pts au triathlon
Mathilde Leroy (CF) : 5m81 au pds, 31"03 au 200m et 2'48"89 au 800m.
40 pts au triathlon
Audrey Gigante (CF) : 9"49 au 60m, 3m01 en Lg et 32"29 au 200m.
33pts au triathlon
Vincent Trossevin (CM) : 5m91 au pds, 29"30 au 200m et 2'40"43 au 800m.
17 pts au triathlon.

05/12/2021 : Valence Cross du Valentin et kid's cross : 
Robert Derycke : 32'35" 7km 1er M6
Wassin Nedjadi et Coline Touraisin 
ont participé avec une équipe EARV 

21/11/2021 : Montélimar, Cross des nougats :
Eveils Athlétics : 840m
Mayanna Amauric 19me
Simon Jegou 37ème
Jules Rauzy 41ème
Leny Magne 42ème
Marley Bougourou 57ème
Naïm Ben Slimen 63ème
Louane Girard 71ème
Coline Touraisin 86ème
Léa Richou 95ème 
et 
Hugo Demmerle-Bergez qui  s'est trompé de course et qui  termine 23ème dans la course Poussins/119 

Minimes M 2525m :
Noah Ropero  20ème au clas.général et 2ème Minime M. 8'36"
Benjamins 1930m :
Oscar Manini : en attente du résultat 
Khalil Aiout  22ème au général 8'37"
Dorian Sevenier 23ème 8'37"
Antonin Cornuel 40ème 9'35"
Mahé Perez 41ème 9'36"
Victor viot 50ème 9'54"
Benjamines 1930m :
Ambre Bauchet-Denoyelle 33ème 
9'14"
Romane Truillet 48ème 9'53"
Emma Ghislain 60ème 10'35"
Cadette  2525m :
Mathilde Leroy 13ème au général (F et M) et 1ère cadette 
Olivia Truillet 17ème au général et 3ème Cadette 13'10"
Louise Avenel 18ème 13'14"
Louise Ridao 19ème 13'50"
Cadet 3180m :
Robin Acloque 17ème 14'07"
Eliott Plan 21ème 14'41"
Hugo Ruiu 22ème 14'58"
Vincent Trossevin 28ème 18'33
Juniors F 3180m :
Marie Santam 32ème 1h04'01"
Poussins 1160m :
(Eveil Athlétic : Hugo Demmerle-Bergez se classe 23ème sur 119 poussins alors qu'il est d'une catégorie plus jeunes !)
Louis Trevisanuto 64ème
Gaspard Roussel-Dussault 72ème
Jassim Drissi el Bouzaïdi 108ème
Poussines 1160m : 
Richou Chloë 24ème 
Louise Muller 89ème 
Masters  7200m :
Olivier Renon 16ème
Robert Derycke 18ème

20/11/2021 Castillon du Gard 
Didier Roux et Sandrine Richard 
13km  en 1h22 
43ème au classement général (Het F) et 17ème en équipe mixte.


14/11/2021 : Valence (salle)
Benjamines : 
Bovo-Bianto Alycia : 8"56 (50m) 
8m02 au pentabonds

Truillet Romane : 8"47 (50m)
9m14 au pentabonds
5m18 au poids  (2kg)
Triathlon 59 pts 19ème

Wienhoeft Maëlys : 9"11 (50m)
8m46 au pentabonds 
5m18 au poids (2kg)
Triathlon 44pts 21ème

Minime : 
Midena Circé  8"30 (50m)
9m08 pentabonds
5m85 poids (3kg)
Triathlon 48 pts 19ème

14/11/2021: St Paul 3 Châteaux 
28kms : Antoine Mehot 2h34'24" 1er M0M 4ème/104

20kms en duo : 
Fanny Faraon/Sophie Vanthier 
2h52'47" 1ère M3F 13ème/14
Muriel Ciavatti(ACBP/Bonnet (non ACBP) 2h38'15" 8ème/14

12kms :
Mario Muller 58'50" 1er M1M
5ème/151
Olivier Renon 1h04'31" 1er M5M 17ème/151
Anaïs Gachon 1h05'22" 1ère Sénior F 22ème/151
Robin Acloque 1h06'46" 27ème/151
Robert Derycke 1h07'43" 1er M6M 30ème/151
Axelle Basset 1h11'04" 1ère M3F 48ème/151
Bruno Berlizot 1h13'54" 3ème M6M 61ème/151
Magali Massaudet 1h14'13" 2ème M4F 65/151
Catherine Arsac 1h15'35" 3ème M4F 71ème/151
Ludovic Cevaer 1h21'39" 10ème M3M 104ème/151
Marielle Combes 1h24'40" 7ème M3F 112ème/151
Elodie Pouchain 1h28'34" 6ème M0F 122/151
Laurence Berlizot 1h34'18" 1ère M5F 131/151
Eric Saltré 1h34'20" 6ème M5F 132ème/151
Mélanie Grégoire 1h37'57" 7ème M0F 143/151

13/11/2021 : St Paul 3 Châteaux 
12kms nocturne 
Muriel Ciavatti 1h11'12" 2ème M4F et 19ème/67
Muriel Comoth 1h25'09" 3ème M4F 47ème/67
Eric Saltré 1h26'41" 2ème M5M
51/67

10/10/2021 : Chiavenna (Italie) championnat du monde du km vertical 
Pascal Amiel 104ème au classement général et 13ème Maste 3

12/09/2021 : Orange, championnat Régionaux Masters PACA
Robert Derycke : 800m 2'34"44
5ème au classement général masters mais 1er M65

11/09/2021 : Montélimar, trail urbain au clair de lune 
Mario Muller termine 29ème au général et 8ème M1M

11/08/2021 : Alpes d'Huez
but de la course parcourir 800m et 250m de dénivelé +le plus de fois possible en 1h30 (descente en télécabine avec un temps neutralisé)
Pascal Amiel termine 2ème Master 3 et 22ème au scratch

18/07/2021 : Km vertical à Val d'Isère
Pascal Amiel :3ème Master3 3.100km avec 1000m de dénivelé + en 50'35"

04/07/2021 : Trail de Buis les Baronnies
Pascal Amiel 11ème au scratch sur la distance de 10km en 1h01'41" et 3ème Master 3

07/06/2021 : Championnats Drôme-Ardèche : MONTELIMAR
Bauchet-Denoyelle Ambre (benj): ht 1m20,
pds 5m94, 50m 8"7, 1000m 3'50"7 6
Triathlon 13ème 65pts.
Ghislain Emma (benj) : 50m 8"83, ht 1m05, pds 4m88.
Triathlon 28ème 39pts.
Jouin Camille (benj) : 50m 9"74, Lg 2m32, pds 3m59.
Triathlon 30ème 16pts.
Midena Circé (benj) : 50m 8"08, pds 6m52, lg 3m14, pds 6m52, 1000m 3'44"67.
Triathlon 16ème 63pts.
Midena Enola (benj) : 50m 8"22, 1000m 4'00"38, lg 3m04, pds 4m90.
Triathlon 25ème 47pts.
Relais Benjamine (benj): Ambre, Emma, Enola et Circé 4ème en 37"76 
Gigante Audrey (min): Lg 3m15, 80m 12"29, 120m 17"6.
Truillet Olivia (min) : 120m 18"2, ht 1m39 (3ème et médaille de bronze).
Santam Marie (cad) : 200m 34"44.
Leroy Mathilde (cad) : 200m 29"76
Guyon Charline (jun) : 100m 13"0, 200m 28"95..
Jamot Aline (jun) : 200m 29"80, 400m 67"0 (3ème et médaille de bronze).
Bouillot Nathan (benj) : 50m 8"55, 50m H 10"52, ht 1m10, TS 8m17, jav 13m61
Triathlon 19ème 51pts.
Trossevin Vincent (Min) : 1000m 3'32"89, ht 1m32. 
Keita Makan (cad) : 100m 11"64.
Derycke Robert (master) : 400m 69"1? 1500m 5'27"55 











Les Espaces